nursing-personal
logo.png

Auteur Sujet: [Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...  (Lu 34461 fois)

Hors ligne ttroncs

En lien avec les discussions passées avec Julien14 et CoupSoud, je crée un topic spécifique pour tout ce qui touche au travail de ses 10 doigts : tournage, fraisage, cintrage, soudure, ...

J'en étais donc à dire que je soude avec un TIG d'un autre âge, donc avec très peu de réglages mais fonctionnant très bien (il n'y a qu'à voir ce que fait le père Chaplain avec un vieux Sauvageau ...), un SARAZIN 64-21 qui n'est autre qu'un ESAB DTA200AC rebadgé. C'est une machine des années 70/80, fonctionnant en 380V monophasé (si si), énorme et pesant un âne mort (environ 150kg) par rapport aux machines d'aujourd'hui (200 Ampères, 25 kilos, 220 V monophasé).
Mais il est fiable et sûr, et se répare très facilement et pour pas très cher comme toute machine rustique. C'est un point important pour moi.
Le seul hic, c'est que les temps de pré et post-gaz sont identiques, ce dont je n'ai pas besoin tout le temps.
Il fait l'acier et l'inox (continu) et les alliages d'alu (alternatif). Pour ce dernier, là aussi peu de réglages notamment sur le pourcentage soudure (ou pénétration)/décapage, mais je n'ai fait que quelques essais me montrant bien la difficulté de visualisation du bain de fusion.






Les premiers cordons n'étaient pas terribles. Plusieurs raisons à ça : métal d'apport pas indispensable, la tremblote des mains ("J'en connais certains qui ce sont gâchés la main aux alcools" Tontons Flingueurs tm) et une vue pourrie de près.



Je me suis donc équipé de lunettes demi-lunes loupe (3x), j'ai pris de bons appuis sur les avant-bras et j'ai giclé la baguette de métal d'apport. La puissance était trop élevée (cordon creux) et le temps d'évanouissement trop long (effondrement du bain en fin de cordon), mais j'étais suis quand même content de moi.



Je pratique aussi le chalumeau à l'anglaise, c'est-à-dire avec une pression d'oxygène identique à celle de l'acétylène, et basses toutes les deux. Les deux techniques sont complémentaires et apportent chacune des points spécifiques, ou deux manières différentes de résoudre un même problème.


Un jour j'y arriverai, un jour ...






Hors ligne jackportenawak

  • Piccolo
  • **
  • Messages: 121
    • GS500E
    • Poitiers
[Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...
« Réponse #1 le: 27 Janvier 2016 à 15:11:50 »
Putain la soudure avec tout ces reflets bleu violet c'est magnifique.

Perso, j'avais commencé à me fabriquer une soudeuse à point. Il faut que je la finisse mais elle est déjà un chouille aboutie, il ne manque que les électrodes et peut-être un autre transfo. Sur les photos on ne voit pas, mais j'ai rajouté 1,5m de câble pour chaque électrode :






Hors ligne jozz

  • Grande
  • ****
  • Messages: 2391

Hors ligne ttroncs

[Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...
« Réponse #3 le: 27 Janvier 2016 à 16:24:06 »
Putain la soudure avec tout ces reflets bleu violet c'est magnifique.

C'est vraiment pas le plus dur à faire (typiquement sur de l'inox).
Le plus dur est d'avoir une bonne soudure, techniquement parlant, et pas seulement esthétique. Des paramètres précis et parfois "coquins" sont nécessaires, mais Julien14 et CoupSoud pourront confirmer ou infirmer.

Perso, j'avais commencé à me fabriquer une soudeuse à point.

www.usinages.com, à partir d'un transfo de micro-ondes ?

Hors ligne jackportenawak

  • Piccolo
  • **
  • Messages: 121
    • GS500E
    • Poitiers
[Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...
« Réponse #4 le: 27 Janvier 2016 à 17:14:44 »
Citation de: ttroncs
C'est vraiment pas le plus dur à faire (typiquement sur de l'inox).
Le plus dur est d'avoir une bonne soudure, techniquement parlant, et pas seulement esthétique. Des paramètres précis et parfois "coquins" sont nécessaires, mais Julien14 et CoupSoud pourront confirmer ou infirmer.

Oui je sais que le plus dure réside dans le "techniquement parlant", mais j'adore ce genre de reflet surtout sur les lignes d'échappement

Citation de: ttroncs
www.usinages.com, à partir d'un transfo de micro-ondes ?

Ouaip j'ai repris l'idée

Hors ligne ttroncs

[Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...
« Réponse #5 le: 27 Janvier 2016 à 17:27:45 »
https://www.instagram.com/weldporn/ sera ton ami, par exemple.
Gaffe, tu risques passer une bonne partie du temps de ta vie à mater ce site.   :wink:

J'adore celle-ci :
    :grin: :grin: :grin:

Hors ligne ugisidi

  • Bambino
  • *
  • Messages: 86
    • monster 620
    • Belgique
[Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...
« Réponse #6 le: 27 Janvier 2016 à 19:10:24 »
J'ai l'impression d'être au boulot en regardant toutes ces photos.
Va falloir que je compte mes heures sup !  :grin:

Hors ligne julien14

[Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...
« Réponse #7 le: 27 Janvier 2016 à 20:59:02 »
Putain la soudure avec tout ces reflets bleu violet c'est magnifique.

C'est vraiment pas le plus dur à faire (typiquement sur de l'inox).
Le plus dur est d'avoir une bonne soudure, techniquement parlant, et pas seulement esthétique. Des paramètres précis et parfois "coquins" sont nécessaires, mais Julien14 et CoupSoud pourront confirmer ou infirmer.


Tout dépend des réglages intensité et vitesse d'exécution .Mais pas que ça ,le gaz utilisé ,la buse et l'inertage  :wink:
Au passage ,ça va être top ce topic  :thumbsup:
Toujours à l'Anglaise ,tu peux essayer le brasotig
http://unlimited-eng.skyrock.com/3131770932-TIG-brazing.html
"Un jour j'irais vivre en théorie,car en théorie tous se passe bien "
Membre du GDB

En ligne waystren

[Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...
« Réponse #8 le: 27 Janvier 2016 à 21:25:36 »
Vu les com de l'article, je pense qu'il la vu Julien  :-)

Hors ligne ttroncs

[Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...
« Réponse #9 le: 28 Janvier 2016 à 08:58:43 »
Oui, je dois bien passer plus de temps sur les sites techniques qui me mettent la tige toute dure que sur ceux de moto.
C'est pas pour ça que je suis un bon, bien loin de moi cette idée là, mais je vis une "quiet life when I work with my hands".
Guy MARTIN doit pédaler pendant 20 heures sur son VTT pour ça, moi c'est être à l'atelier.

Julien, le blog que tu mentionnes est celui de Bernard MONT, le Belgicain ancien ingénieur de course auto qui a créé deux Ducati à suspension avant Difazio. Un sacré caractère le personnage !

Hors ligne julien14

[Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...
« Réponse #10 le: 28 Janvier 2016 à 21:22:45 »
Yes ,c'est lui  :thumbsup:
"Un jour j'irais vivre en théorie,car en théorie tous se passe bien "
Membre du GDB

Hors ligne Bus

  • MostroModo
  • Eroe
  • *****
  • Messages: 5291
[Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...
« Réponse #11 le: 29 Janvier 2016 à 11:26:57 »
Et pour se mettre à la soudure avec du matos correct sans se ruiner, il faudrait quoi ?
 
Ce genre de truc :

ou ça, ça suffit ?
 :hum:
Doucement la matin, pas trop vite le soir...

Hors ligne lacalolu

[Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...
« Réponse #12 le: 29 Janvier 2016 à 11:45:33 »
ou un truc de chez bricoramamerlin ?
J'aimerai bien m'y mettre aussi mais dans quoi investir ?  :huh:
ZX 400 C, ZX 10 TOMCAT, ZZR 600
et...
M600 et M900 :lunettes:

Hors ligne jackportenawak

  • Piccolo
  • **
  • Messages: 121
    • GS500E
    • Poitiers
[Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...
« Réponse #13 le: 29 Janvier 2016 à 11:52:58 »
De ce que je sais la techno des inverter est pas mal. J'ai tester, c'est pas mal. Ensuite le must c'est le tig mais ce n'est pas donné  :grin:

Hors ligne ttroncs

[Topic officiel] Les ferraillous, travailler l'acier, l'alu, ...
« Réponse #14 le: 29 Janvier 2016 à 11:55:53 »
Les 2 postes présentés sont pour de la soudure à l'électrode enrobée, c'est-à-dire pour faire de la chaudronneries/serrurerie de base : étagères, portails,... donc avec des épaisseurs de ferraille d'au moins 1,5 à 2 mm.

Si vous voulez faire des soudures sur plus fin, du pot d'échappement, de jolies pattes soudées sur les cadres, ... il vous faudra un poste TIG et son équipement. Comptez environ 1500 à 2000 Euros minimum pour un premier prix chinois ... même si la marque annoncée est française.

Deuxième palier : acheter un poste de marque (Kemppi, Fronius, EWG, Miller, ...). Ca ne se trouve pas d'occase ou peu, et il faut sortir la planche à billets. On arrive parfois à trouver des "petits" 160à à 200 Ampères pour 2000 Euros d'occase.

Pour information, quand on soude de l'acier ou de l'inox il faut compter 30 à 40 ampères par mm d'épaisseur et 50 à 70 Ampères pour de l'alu. Ce qui vous permet de calculer la puissance, nécessaire du poste à acheter en fonction de ce que vous voulez faire.

CoupSoud et Julien14 seront plus précis et techniques dans leurs explications.